Created by Richard Schumannfrom the Noun Projecteclair_rocky
Design, Article & Cream
superstylo

Rencontre avec Alex Jay Brady

Alex Jay Brady se définit elle-même comme une concept artist. L’artiste anglaise s’est fait un nom grâce à ses propositions visuelles inspirées d’univers de la littérature, du cinéma et des jeux vidéo.
Rencontre avec Alex Jay Brady

Alex Jay Brady se définit elle-même comme une concept artist. L’artiste anglaise s’est fait un nom grâce à ses propositions visuelles inspirées d’univers de la littérature, du cinéma et des jeux vidéo. Ses talents se font vite remarquer par les plus grands studios internationaux, ce qui lui permet de travailler sur des licences comme Battlefield ou Captain Marvel. Passionnée par la science-fiction, elle s’est forcément penchée sur Dune. Le résultat est en grande partie visible dans ces pages, aussi, nous vous proposons de faire plus ample connaissance avec leur créatrice.


Interview par Johan Chiaramonte



J : Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?


A : Je suis une artiste indépendante qui vit avec sa petite amie à Brighton, sur la côte sud de l'Angleterre. J'ai 37 ans et je travaille dans le milieu depuis environ 2008. Au départ, je voulais faire du design automobile et j'ai obtenu un diplôme en design de transports et de produits. Mais comme mes héros Craig Mullins et Syd Mead, j'aime les voitures, mais je veux aussi dessiner d'autres choses !

rencontre-avec-alex-jay-brady

J : Quel est votre parcours artistique et professionnel ?


A : J’aime dessiner, capturer l'image des choses qui m'entourent depuis que je suis toute petite. Mon père a probablement fait un dessin que je trouvais cool. Je me souviens qu’à 4 ou 5 ans, alors que je vivais au Ghana avec mes parents, j’avais dessiné des palmiers et des Land Rovers. J'ai toujours eu de mauvais résultats à l'école, mais la classe d'art était unrefuge loin du reste de la vie scolaire. C'est ce que m'a dit mon formidable professeur d'art, M. Eric Coyle, qui m'a fait connaître Alan Moore, les anciens maîtres et l'art conceptuel moderne. Un type vraiment sympa. Je dois encore lui rendre un livre sur le film Alien que je lui ai piqué. En fait, c'est devenu ma bible depuis des lustres. Il est toujours sur une étagère à côté de moi maintenant.

rencontre-avec-alex-jay-brady

J : Vous travaillez beaucoup sur la science-fiction. Étiez-vous déjà fan de ce genre quand vous étiez enfant ?


A : Je me souviens que mon père et ma mère nous lisaient, à moi et à mes sœurs, des histoires de H.G. Wells, Jules Verne, John Wyndham... Nous écoutions aussi beaucoup d'histoires sur cassettes audio. Il y avait toujours des livres de SF venant de la bibliothèque qui traînaient dans la maison. Les couvertures me plaisaient, je les lisais et j'ai fini par les emprunter moi-même. Donc oui, je suis fascinée par les livres et les films de SF depuis l’enfance.


J : Quels sont vos dessinateurs préférés, ceux qui vous ont influencé dans votre carrière ?


A : Je ne suis absolument pas experte et le terme "dessinateurs" est très vaste, mais je pense tout de suite à David Low, Ralph Bakshi, Scarfe et Steadman dans le style Gonzo, et bien sûr les grands d'Hollywood, Disney et Pixar. J'ai toujours aimé Calvin et Hobbes, Les  Simpson, American Splendor... Don Lawrence qui a fait Dan Dare et Trigan Empire est un génie absolu. J'aime Astérix, Heavy Metal, bien sûr Mœbius, Shirow, Otomo, Oshii, Sadamoto... Je suis sûr que je vais penser à d’autres noms, mais c'est un bon début ! 


J : Personnellement, je vous vois comme un mélange de Chris Foss et de Ralph McQuarrie. Est-ce que ce sont des influences pour vous ?


A : McQuarrie est très complet dans sa technique, il fait toujours en sorte que les choses intéressantes aient l'air géniales. On ne peut pas s'y tromper. Il a une incroyable théorie des couleurs, et tout cela fait à la main avec de la gouache. J'ai donc toujours été très impressionnée par son travail. Tout comme Syd Mead, son livre Oblagon est une autre de mes bibles. Vous connaissez Manchu ? Il est assez spécial aussi ! Chris Foss reçoit toute la reconnaissance, mais beaucoup de choses que les gens pensent être de lui sont de Peter Elson. Il y a aussi John Harris... Je pourrais changer cette interview en une énorme liste si jene fais pas attention ! Je crois que John Singer Sargent est mon héros ultime pour la technique pure. C’est quelque chose !

rencontre-avec-alex-jay-brady

La suite de notre entretien avec Alex Jay Brady est à découvrir dans notre prochain livre Voyage Galactique, disponible en prévente sur KissKissBankBank.com


Pour soutenir le travail de cette talentueuse illustratrice, rendez-vous ici

rencontre-avec-alex-jay-brady
rencontre-avec-alex-jay-brady
rencontre-avec-alex-jay-brady
rencontre-avec-alex-jay-brady
rencontre-avec-alex-jay-brady