Created by Richard Schumannfrom the Noun Projecteclair_rocky
Design, Article & Cream
superstylo

Le petit guide Rockyrama des films à voir au Festival Lumière 2017

Le festival Lumière, qui en est à sa 9ème édition déjà, invite chaque année des cinéastes et acteurs venus des quatre coins de monde à venir célébrer leur amour pour le 7ème art.
 Le petit guide Rockyrama des films à voir au Festival Lumière 2017

Le festival Lumière, qui en est à sa 9ème édition déjà, invite chaque année des cinéastes et acteurs venus des quatre coins de monde à venir célébrer leur amour pour le 7ème art. Cette année le Prix Lumière sera décerné au réalisateur hongkongais, Wong Kar-Wai, pour l’ensemble de sa carrière et de ses oeuvres. Et nous aurons également le plaisir de partager des moments avec Michael Mann, Guillermo del Toro, Tilda Swinton, William Friedkin ou encore Nicolas Winding Refn, aux travers de Masterclass et avant-premières, qui sont les autres grands invités du festival.


À partir d'aujourd'hui (samedi 14 oct.) nous vous partagerons notre sélection quotidienne de films à voir durant toute la durée du festival. Appelons cela "Le petit guide Rockyrama des films à voir au Festival Lumière 2017". 


Ce mardi 17 octobre, voici ce que nous vous conseillons :

le-petit-guide-rockyrama-des-films-a-voir-au-festival-lumiere-2017

Rencontres du 3ème type de Steven Spielberg

Cette nouvelle journée de festival sera marquée par la projection inédite (en version director's cut restaurée) du 4ème film de Steven Spielberg sorti il y a 40 ans.


Nul ne sait encore qu’après le carton mondial des Dents de la mer, le wonderboy va façonner sans le savoir ce qui va devenir le véritable annonciateur d’une « esthétique 80’s ». Techniquement le film va bénéficier d’un travail titanesque pour sur-stimuler le spectateur et en faire un véritable spectacle sensitif. La copie 70 mm, les infra-basses, les effets électroniques alors inédits, et surtout la direction photo du génial Vilmos Zsigmond qui va diriger 5 grands chefs opérateurs pour rendre à l’écran la vision hallucinée de Steven Spielberg : John Alonzo, Laszlo Kovacs, William A. Fraker, Douglas Slocombe, et Allen Daviau ! 


Un cas quasi unique, qui en fait aujourd’hui un véritable objet d’étude. Le film dévient donc pour le public une orgie visuelle et sonore inégalée à l’époque (on doit pouvoir compter sur les doigts des deux mains les films qui provoquent autant nos sens), doublé d’une histoire qui inscrit le film dans un environnement on ne peut plus classique (renforcé par la présence de François Truffaut à l’écran). C’est bien ce choc entre l’aspect technique futuriste et le "classicisme" du film qui va heurter de plein fouet le public, et marquer durablement la pop culture (Voir le spectacle visuel de Alive 2007 de Daft Punk… qui s’ouvrait carrément par les notes célèbres de John Williams). 


Rencontres du 3ème type réalise ainsi la jonction parfaite entre les années 70 et son nouvel Hollywood (auquel appartient plus que jamais Spielberg), et les années 80 à venir qui emporteront tout sur leur passage. Pas étonnant alors que le wonderboy en devienne la figure la plus respectée et la plus célébrée, et Rencontres du 3ème type un film à voir et revoir indéfiniment.

> Infos : festival-lumiere.org

> Billetterie : digitick.com